dimanche, décembre 10, 2006

prendre les choses a l'envers

Bonjour à mes lecteurs

Car c'est bien à vous que je m'adresse aujourd'hui, voilà, je ne ressens plus le besoin d'écrire ce blog pour moi et puis je ne canalise plus depuis quelques mois maintenant alors une question se pose à moi.

Je continue mon évoluton sur une autre route un peu différente et dès lors je vous pose cette question:

-Le fait que je continue à écrire mon évolution vous interesse t'il et vous aide t'il à poursuivre la vôtre ???

Si oui alors écrivez moi un mot a sylvain.didelot@wanadoo.fr pour me dire ce que vous avez pensez de mes aventures et si vous désirez que nous la poursuivons encore ensemble ......

Voilà, votre avis compte

à vos plumes électronique

Sylvain

mercredi, novembre 22, 2006

dur de faire le point

Cela fait longtemps que je n'ais pas écrit dans ce journal
en fait j'en avais pas ni le temps ni l'envie
mais je sens bien qu'il faut que je laisse ici quelques traces de mon cheminement
Je suis toujours le travail de Mère et de Satprem, quel voie merveilleuse
"le corps est le pont" tel est le message de Mère et shri Aurobindo ; j'irais plus loin en suivant Satprem et Mère quant ils disent "le salut est physique".
Effectivement j'ais bien compris maintenant que l'occultisme que les "pouvoirs" ne nous font echapper à rien, il ne sont que poudre aux yeux et même s'ils peuvent se révéler "efficace" même dans notre corps, une fois cette impression en force sur le corps et l'esprit relaché, tout reviens "comme avant" et finalement rien n'est résolus des problèmes qu'on pensait régler ainsi.
La voie de Mère et de Satprem et celle d' "apprendre" au corps sa véritable nature divine, de se dépasser dans toutes ses dimensions Sans oublier le physique, effectivement, il nous faut dépasser TOUTES les limites pour nous réaliser ( du moins c'est ce que je pense maintenant).
Alors pour cela il faut traverser des couches dense en soi, le physique, l'emotionnel, le mental car ON n'est rien de tout cela, ce ne sont que des couches superposées habituées à obéir betement aux limites de notre pensée forcer sur des règles scientifiques qui se sont contenter de codifier ses limites en loi du "on ne peut faire ca, aller plus loin que ca, dépasser ca", hé bien CA c'est le mur que je veux franchir .
WHOOO très dense dense comme résumé, je plaint mes lecteurs de blog

dimanche, novembre 05, 2006

ca commence a etre pénible

J'avoue ne pas avoir trop le temps d'écrire ce blog en ce moment, débordé par BEAUCOUP de travail, je sens bien que mes nerf on besoin d'un peu de vacances et heureusement que j'ais des périodes de cours durantr une formation cette année, ces "trous" me font prendre de l'espace et du recul face au difficultés quotidienne que je gère plus ou mojns bien en ce moment.

Je contunie cependant mon exploiration des lectures de mère et de Satprem, il explique ce que mon guide m'expliquais à propos de la limitation du mental mais avec une clarté plus "terrestre" je dirais, je n'ais toujours pas trouvé de voie liant les "anges" à ce chemin suivioe par satprem, shri aurobindo et mère mais cela viendra sans doute en temps.

Je constate cependant que c'est comme si plus on essaie de se détacher de son mode de fonctionnement "automatique" et plus les shémas du passé vous remonte à la surface ( d'autant plus que je suis fatigué ) alors tout celà et même la fatigue et une création de mon mental mais quel accroche ca peut avoir sur nous !
Pour se libérer il faut ne plus trouver d'"impooorttannce" au chose, rien n'est important que d'être , travaillé sur le futur c'est renier l'importance du présent et de son potentiel.
Alors, bien que me prenant la tête avec un chirurgien actuellement, je ne vais même pas chercher à apprendre ce qu'il reflète sur moi, je vais "observer" d'un niveau plus reculé et confier la "solution" au ciel ( "on verra bien" ais je eut envie d'ecrire et pourtant penser cela c'est limiter Dieu et donc soi même, c'est un manque de foi, ca aussi est à "travailler")

lundi, octobre 23, 2006

Tellement de couches

Alors que je garde mon questionnement sur les anges et leurs participation à ma quête de "liberté", je trouve quelques réponses à qui je laisse le temps de se décanter

Sinon, en essayant de répété un mantra, je me suis appercu que je peux en même temps répété ce mantra, pensé à ce que je vais faire et entendre d'autres pensées.
Tellement de couches qui se supperpose à ma vrai nature.
La première et la plus dense est celle du mental qui barvarde tellement, je dois peux être recommencer le travail avec le mental sous un autre angle

je vais y penser

dimanche, octobre 15, 2006

questionnement important



Mère, dont voici la photo, était la compagne de Shri Aurobindo. Elle oeuvra longtemps a découvrir ce qu'il pouvait y avoir au delà de l'illusion de ce monde.
Elle commenca le "travail" , de traverser de ces couches multiplement denses qui nous empêche d' ETRE , à 80 ans !

Ô ce fut dure et long mais elle y arriva, elle traca un chemin déffriché par shri Aurobindo et Satprem aujourd'hui continu son oeuvre .

En fait la question que je me pose est la suivante :
Mère et Satprem on travailler Seul à sortir de l'illusion, à aller au delà du bocal limitant de notre monde.

Même si je ne doute pas que pour passer au delà, il faille faire un bout de chemin seul, en quoi les êtres de lumière (anges ou autres) peuvent'ils nous aider à traverser la voie de l'illusion ?
Le travail de mère était de mener son corps physique lui aussi vers sa propre illumination, "ascensionner" sans le physique était pur gagure pour Elle.

A ..... il me faut travailler sur cette question, ce sujet, essayer de comprendre ou commence l'un et l'autre ou même sont'ils peut être confondus !